15 février 2017

Cinéphilement Vôtre

Au cinéma d’Echallens
A chaque émission des places à gagner pour le film de la semaine

 Ecoutez l’émission. Répondez à la question.
Envoyez votre réponse par mail jusqu’au jeudi 18 heures à info@gvfm.ch


Depuis 2015 j’ai le plaisir de vous présenter les films à l’affiche du cinéma d’Echallens
via les compositeurs de musique.
Ma passion du 7ème art et des compositions musicales sont mon live motiv de cette émission hebdomadaire ValK

Cinéphilement Vôtre c’est: dimanche 11h00, mardi 19h00 et jeudi 11h00

 

Historique de la musique de films

De la première projection publique des frères Lumière à la sortie du Chanteur de jazz, le cinéma était muet ou plutôt... sourd, car il était bel et bien sonore.

La musique était jouée en direct au piano, à l'orgue, ou par des ensembles instrumentaux de taille très variable, du duo (violon-piano, par exemple) au grand orchestre. Pas de "bande" donc, ni de bande "originale" puisqu'il s'agissait alors très majoritairement de pots-pourris musicaux, d'enchaînements de morceaux existants et arrangés pour l'occasion.

Dans les années 1920, les musiques originales se multiplient et de nombreux compositeurs de "musique savante" écrivent pour le cinéma

Dès 1927

Naissance de la bande originale
Avec l'arrivée du cinéma parlant, la musique cesse peu à peu d'être jouée en direct lors de la projection pour être fixée sur un support, comme les autres sons. L'interprétation musicale est alors définitive ; c'est la naissance de la bande originale proprement dite.

1945-1959

RENOUVELLEMENT
Après la guerre, la musique de film prend de nouvelles directions. Caractéristiques : - musique plus ciblée, moins omniprésente - nouveaux genres appelant une nouvelle écriture : films épiques, bibliques, fantasy (recherche de sonorités archaïques), science-fiction (instruments électroniques) etc...

1951-1965

VOGUE DU JAZZ
Pendant longtemps, le jazz n'existe au cinéma que par l'intermédiaire de musiciens apparaissant à l'écran.

1955

ROCK; POP; SOUL; FUNK
près le jazz, chaque nouveau genre musical, qui correspond à un marqueur générationnel, crée une nouvelle "mode".

1975

RETOUR DU SYMPHONISME
On assiste au milieu des années 1970 à un retour de l'expressivité symphonique et des "grands sentiments musicaux",

1978

RENAISSANCE DU FILM MUSICAL
Le tout récent Dolby Stereo® permet à la musique de retrouver toute sa force. Seul lui - lorsque les films ne bénéficient pas du support magnétique - peut rendre justice aux basses du rock ou du disco grâce à une bande passante accrue

1989

MUSIQUE NUMÉRIQUE
En 1989, Hans Zimmer crée les studios Media Ventures (Remote Control Productions depuis 2003), qui donneront lieu aux plus importantes BO d'Hollywood jusqu'à aujourd'hui et feront naître les compositeurs les plus actifs du moment

2005

SYMPHONISME INTIMISTE
Alexandre Desplat fait partie de ces compositeurs qui, comme Bruno Coulais et Philippe Rombi par exemple, écrivent dans une veine que Cécile Carayol a appelé le "symphonisme intimiste". Tout en s'appropriant les codes du néo-hollywoodisme, ce style "s'exprime par une orchestration qui privilégie la transparence des timbres, un lyrisme contenu et développe une empathie émotionnelle